Recherche (search)

samedi 7 juillet 2012

2000 Houston Rockets @ Portland Trail Blazers



Format : avi
Taille : 1,55 go
Durée : 125 minutes
Langue : english
Qualité : excellente
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199911260POR.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/o3km2vkr
                Lien part.2 : http://ul.to/e28drivm
Lien part.3 : http://ul.to/l4b9qmdl
Other Links:

Un gros buzz pour rien finalement. Première confrontation entre Charles Barkley et Scottie Pippen après le terrible fiasco des Rockets en 1999. Petit rappel, lors de l'été 1998 après le démantèlement des Bulls et la seconde retraite de MJ, la plupart des joueurs se sont fait recruter ailleurs et pour Pippen, le choix s'est porté sur les Rockets, une équipe qui malgré l'âge avancé ferait parti des favoris pour le titre avec sa présence en plus. Barkley fait même un effort pour diminuer son salaire afin de signer le sextuple champion. Malheureusement, rien ne se passera comme prévu. La faute étant davantage à mettre sur le dos de Rudy T. Le coach n'a jamais changé de style de jeu depuis 1993, à savoir gavé de ballons Hakeem et quand la prise à 2 ou plus se fait, renvoi sur le shooteur derrière la ligne à 3pts. Avec Barkley en plus arrivé en 1996, le jeu des rockets était encore plus stéréotypé. Alors quand Pippen qui a été habitué à jouer un jeu beaucoup plus libéré, lui demander de shooter à 3pts... Da Pip s'est plaint rapidement du type de jeu et de son utilisation, Barkley avait répondu qu'en gros "tu as signé pour un paquet de thunes, donc ferme ta gueule et joue". L'ancien lieutenant de Jordan sera transféré à Portland contre Walt Williams, Kelvin Cato et Stacey Augmon, ce dernier aussitôt coupé reviendra dans l'effectif des blazers. L'équipe de l'Oregon va ainsi faire figure de favori dans la conférence Ouest avec un roster pléthorique, alors que les Texans seront en pleine reconstruction et notamment la venue du prometteur et explosif Steve Francis.

L'intro a fait le buzz, on voit Barkley et Pip se jetter des piques, Sir Charles rajoutant qu'il en fait une affaire personnelle. La rencontre se déroulera sans problème, sans provocation, juste un seul face à face sur le screen posté ci-dessus où Barkley n'hésite pas à monter le coude dans le visage de son ex coéquipier. Match très serré avec des Rockets qui ne lâchent rien, Mobley étant le meilleur joueur malgré une selection de shoots dégueulasse, mais la palme de la plus grosse brêle de la soirée va au rookie Steve Francis, enchainant un paquet de briques à toute distance, à oublier. Cato et Barkley font le taf au rebond, vous verrez aussi et encore les qualités de passe de ce dernier. Pippen commence très fort et c'est Steve Smith qui prendra le relais dans le money-time.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire