Recherche (search)

samedi 19 mai 2012

1999 Detroit Pistons @ Phoenix Suns


Format : avi 
 Taille : 1,33 go
Durée : 97 minutes
Langue : english
Qualité : bonne
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199902190PHO.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/q4x1fr0k
                Lien part.2 : http://ul.to/4q9luueg
Duel entre les 2 rookies de l'année en 1995, 4 ans après. On commence par Detroit avec peu de changement par rapport à l'an passé, si ce n'est l'apport de quelques roles player de plus, Jud Buechler, Loy Vaught et Christian Laettner que je met dans la même case vu qu'il ne retrouvera jamais plus son niveau après une grosse blessure, raison pour laquelle les Hawks ne voulaient pas le resigner. Detroit veut retrouver les playoffs après la désillusion de 1998. Stackhouse et Bison Dele ont 1 an de plus, Hill est au top niveau. Sur cette rencontre, c'est surtout le collectif qui va primer. Stack est bon, Dele s'impose, Hill donne le tournis, Hunter joue juste, Buechler excellent en sortie de banc, sûrement sa meilleure saison en carrière d'ailleurs, Loy Vaught important aussi. Dumars et Laettner, blessés. Phoenix va connaître une saison très décevante, la perte de Mc Dyess à l'intersaison ne sera pas comblé par Tom Gugliotta, signé au prix fort et qui malgré de bonnes stats, n'apportera pas ce qu'on attendait de lui, Luc Longley comme prévu avait vu sa valeur monter car il s'en sortait bien aux Bulls et comme si ça ne suffisait pas, la gachette Rex Chapman agrandit la liste des victimes du lock-out. Non pas qu'il ait pris des kilos ou qu'il se soit trouvé un penchant pour l'alcool, juste qu'en quelques mois, il a perdu son shoot. 35% sur la saison et comme vous le verrez, une catastrophe tout le long du match. Googs se démène au rebond à défaut de scorer, à vrai dire, Kidd, Cliff Robinson et dans une moindre mesure, Mc Cloud et Manning sont les seuls à surnager. Le rookie Pat Garrity est out, et pour finir, 2 joueurs prendront leur retraite à l'issue de cette saison tronquée, Joe Dumars et Chris Morris, fraîchement débarqué d'Utah après plusieurs engueulades avec Jerry Sloan. Dans l'ensemble, un match agréable, un départ canon de Detroit, les 5 dernières minutes du 2ème QT sont fantastiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire